La Basilique Saint-Pierre

Construite sur la modeste tombe du pêcheur de Galilée, la Basilique fut édifiée selon la volonté de l’Empereur Constantin, environ en 320. Elle est située sur la colline du Vatican, non loin du cirque de Néron, le lieu où le premier apôtre Pierre subit le martyre.

Place Saint-Pierre au Vatican

Prix

À partir de 19,50 €

Durée

1 heure
2 heures

Description

La basilique actuelle, édifiée sur le bâtiment constantinien, est l’expression de la volonté des Papes de la Renaissance qui se servirent du travail de grands artistes comme Bramante, Michel-Ange, Le Bernin et Maderno. À travers un parcours d’art, de foi et de spiritualité, le visiteur pourra admirer la magnificence des constructions, parcourir les nefs, visiter les chapelles et admirer la beauté des nombreuses œuvres d’art, notamment la Pietà de Michel-Ange. La visite des tombeaux des papes situés dans les Grottes du Vatican est à ne pas manquer.

Les avantages

  • Accès garanti sur réservation
  • Accès préférentiel coupe-file
  • Visite libre de la Basilique sans limites de temps
  • Service d’assistance
  • Recevez vos billets par e-mail ou avec notre application
  • Montrez vos billets sur votre smartphone
  • Visite avec guide dans votre langue (en option)

Ce qui est inclus

  • Accès préférentiel à la Basilique Saint-Pierre
  • Application avec audioguide officiel multilingue (application pour smartphone, tablette…) de la Basilique Saint-Pierre
  • Langues disponibles : italien, anglais, espagnol, français, allemand, chinois
  • Assistance au point de rendez-vous

Ce qui n’est pas inclus

  • Accès à la Coupole
  • Accès à la Nécropole et au Musée du Trésor
  • Visite guidée

Option visite guidée

La visite guidée comprend le service guide au lieu de l’audioguide. Un guide officiel vous accompagnera à l’intérieur de la Basilique dans la langue que vous aurez choisie au préalable.

Information et accueil

Le point de rendez-vous se trouve – en regardant la façade de la Basilique – sous la colonnade de droite de la Place Saint-Pierre. On y accède par le côté de Via di Porta Angelica (voir carte). À la hauteur du kiosque, allez sous la colonnade, dirigez-vous à droite, dépassez la première barrière (celle avec le panneau de direction « Porta di Bronzo ») et continuez toujours tout droit jusqu’à ce que vous arriviez à une deuxième barrière, celle du poste de police.

Horaires des visites tous les jours : 8h45 – 10h ; 10h – 13h ; 13h – 15h ; 15h – 17h

Horaires des visites le mercredi : 13h – 15h ; 15h – 17h

Non disponible le dimanche et les jours fériés au Vatican.

Durée : 1 heure environ

Langues : italien, anglais, espagnol, français, allemand, chinois

IMPORTANT : pour bénéficier du service audioguide multilingue, il est nécessaire de télécharger l’application « VOX CITY » et de montrer la confirmation de réservation avec les codes d’accès.

Carte

La valeur de l’expérience

Depuis le Moyen-Âge, un peuple de pèlerins, d’abord venu de l’Europe, puis du reste du monde, a fait un voyage plus ou moins long pour venir prier sur la tombe du Prince des Apôtres.

Un voyage aventureux et souvent dangereux, sur des routes qui n’étaient pas toujours sûres.

Aujourd’hui, de nombreux autres moyens de transport sont à disposition de ceux qui souhaitent se rendre à Rome, mais la stupeur face à la découverte de cette Basilique est toujours la même.

lire la suite

Croyant ou non, on ne peut que rester sans voix devant la beauté et l’harmonie qui émanent de ce lieu sacré.

Ici, les plus grands génies de tous les temps de l’architecture, de la peinture et de l’art ont employé tout leur talent pour élever un chœur de louanges à Dieu et entraîner les visiteurs dans un petit Paradis sur terre.

cacher

Guide de la visite

La Basilique offre au visiteur un parcours incroyablement riche en histoire, art et spiritualité. La moindre pierre a quelque chose à raconter.

Et pour connaître la Basilique toute entière, il faudrait probablement des semaines, sinon des mois.

En fonction du temps que vous voudrez ou pourrez consacrer à la visite, nous voudrions vous donner quelques conseils.

lire la suite

Si vous ne disposez que d’une heure, parcourez la nef principale jusqu’à l’Autel de la Confession : ici vous attendent la Statue en bronze de saint Pierre, la Confession de Saint-Pierre, l’Autel papal et le Baldaquin du Bernin, la vision de l’intérieur de la majestueuse coupole et les quatre statues des grands piliers qui la soutiennent.

Ensuite, avancez vers l’Abside pour admirer la Chaire de saint Pierre et la Gloire de l’Esprit Saint.

Par la suite, vous pourrez descendre pour visiter les Grottes du Vatican, où l’on peut voir la Niche près de laquelle se trouvent la tombe de saint Pierre et les tombes de nombreux autres Pontifes.

En revenant, dans une chapelle près de l’entrée, vous pourrez admirer la Pietà de Michel-Ange.

Si vous avez davantage de temps, en plus du parcours précédent, nous vous suggérons d’admirer les chapelles et les monuments situés sur les nefs latérales de la Basilique, riches en art et en histoire.

cacher

Points d'intérêt

L’Autel de la Confession et la tombe de Saint Pierre

La Confession est le centre fondateur de cette église : c’est le lieu de la tombe de Pierre.

C’est ici que les pèlerins et les fidèles du monde entier viennent confesser leur foi, en récitant le « Credo ».

Devant l’autel s’ouvre une exèdre délimitée par une balustrade, où des lampes en bronze doré brillent de manière pérenne, comme des symboles de la foi et de l’amour du peuple chrétien.

En regardant vers le bas, au centre du mur, un riche portail doré, entouré par les statues des saints Pierre et Paul, mène à l’endroit où se trouve la tombe de saint Pierre.

lire la suite

Plus haut, nous voyons l’Autel papal, sur lequel seul peut officier le Souverain Pontife ou une personne déléguée par lui.

Mais notre regard va maintenant vers le baldaquin qui couvre l’autel.

C’est une œuvre d’une beauté et d’une audace incomparables, réalisée en 1624 par Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin, à la demande du pape Urbain VIII Barberini.

Le baldaquin fait non moins de 28 mètres de haut et pèse trente tonnes.

cacher

La Pietà de Michel-Ange

La Pietà de Michel-Ange est une des statues les plus célèbres et précieuses de l’art occidental. Le maître la sculpta quand il n’avait guère plus de vingt ans, et ce fut une de ses premières commissions à la cour du Pape.

Nous pouvons être certains que ce groupe est l’œuvre de Michel-Ange car, ce qui est unique parmi toutes ses œuvres, c’est la seule qui porte sa signature.

lire la suite

Michel-Ange, pour représenter le thème de la Pietà, s’inspira, plutôt que de l’iconographie du Moyen-Âge et de la Renaissance italienne, de celle, très diffuse dans les pays du Nord de l’Europe, qui représentait la Vierge Marie avec le visage d’une femme âgée, portant sur ses genoux le corps du Christ, qui vient d’être déposé de la croix.

Michel-Ange donne une interprétation tout à fait nouvelle et bouleversante de ce thème.

Il donne un aspect très jeune à la Vierge Marie, s’écartant totalement de la tradition qui voulait que Marie soit représentée à un âge avancé.

Le Christ et Marie semblent au contraire avoir le même âge. Marie est représentée jeune, comme quand elle conçut le Christ. Ce choix de Michel-Ange suscita un certain scandale à l’époque.

cacher

La Coupole

La Coupole est comme un Te Deum, un hymne de remerciement à Dieu et une préfiguration du Paradis.

Dans une suite harmonieuse d’anneaux se succèdent les quatre évangélistes, les patriarches et évêques. Le Christ, roi et juge, est entouré de Marie, de Jean le Baptiste, saint Paul et les douze apôtres.

Dans des cercles concentriques suivent les anges disposés selon la hiérarchie céleste, jusqu’aux chérubins et aux séraphins, les plus proches du trône de Dieu.

Un dernier anneau d‘étoiles dorées sur un ciel bleu nous introduit dans l’œil lumineux de la lanterne, où se trouve Dieu le Père.

lire la suite

Quatre piliers de 45 mètres de haut sont les bases puissantes qui soutiennent la grande coupole et sur lesquelles s’embranchent les nefs et le transept.

À leur base, dans de grandes niches, quatre grandes statues contiennent certaines des reliques les plus sacrées présentes dans la Basilique du Vatican.

La statue de Saint Longin, le centurion romain qui ouvrit le flanc du Christ, contient des parties de la lance sacrée. Celle d’Hélène, la mère de Constantin, des fragments de la Croix du Christ retrouvés au IVème siècle à Jérusalem.

Celle de Sainte-Véronique protège le voile en lin avec lequel elle essuya le visage du Christ sur le chemin du Calvaire.

Et enfin, la statue de Saint-André, frère de Pierre, réunit quelques reliques de la croix sur laquelle il fut martyrisé en Grèce.

cacher
À partir de 19,50 €

Ajouter d'autres expériences