Le Complexe du Latran

Le Complexe du Latran comprend plusieurs lieux de très grand intérêt: la Basilique avec son Cloître et le Musée du Trésor, le Baptistère, la Scala Santa qui renferme en son sein l’écrin de la Chapelle Papale du Sancta Sanctorum.

L’Archibasilique du Très-Saint-Sauveur et des Saints Jean Baptiste et Jean l’Évangéliste, plus communément connue sous le nom de Saint-Jean-de-Latran, est la plus ancienne église d’Occident. Sa construction fut ordonnée par l’empereur Constantin après sa conversion et sa victoire sur Maxence, et l’église fut consacrée en 324 après Jésus-Christ.

C’est pourquoi elle est qualifiée de mater et caput (mère et tête) de toutes les églises de Rome et du monde.

Cette Basilique est la Cathédrale du diocèse de Rome et le siège de l’Évêque de Rome, le Souverain Pontife.

Piazza San Giovanni in Laterano

Prix

À partir de 5,00 €

Description

C’est ici que fut organisé, en 1300, le premier Jubilé de l’histoire, et par la suite, à l’occasion du Jubilé de 1423, le pape Martin V institua l’ouverture de la Porte Sainte, cérémonie aussi élargie ensuite aux autres Basiliques.

Propositions de visite

  • Visite avec audioguide multilingue du Complexe du Latran : Basilique, Cloître, Baptistère, Scala Santa (Escalier Saint) et la Chapelle Papale du Sancta Sanctorum (chapelle Saint-Laurent de Rome) 10,00 €
  • Visite avec audioguide multilingue le Cloître 5,00 €
  • Visite avec audioguide multilingue de la Scala Santa et la Chapelle Papale du Sancta Sanctorum 5,00 €
  • Visite guidée de la Basilique et entrée au Cloître 15,00 €

Tous les billets incluent l’entrée au Musée du Trésor

Informations et accueil

Notre point de rendez-vous se trouve dans l’entrée de la Basilique Saint-Jean-de-Latran, à côté de la Porte Sainte.

Horaires : du lundi au samedi 9h – 17h / Dimanche et jours fériés : 9h – 13h

Comment s’y rendre

  • Métro : ligne A, arrêt San Giovanni (5 minutes à pied de la station)
  • Open Bus Vatican&Rome : Arrêt n° 10 San Giovanni in Laterano

Horaires d’ouverture du Complexe du Latran

  • Basilique Saint-Jean-de-Latran : 7h – 18h30
  • Cloître : 9h – 17h
  • Baptistère du Latran : 9h - 19h
  • Scala Santa et la Chapelle Papale du Sancta Sanctorum : du lundi au samedi de 9h30 à 13h30 (dernière entrée à 12h45) et de 15h à 17h10 (dernière entrée à 16h45) Fermeture dimanche et jours fériés
  • Musée du Trésor : du lundi au vendredi 9h – 17h / Samedi 9h - 13h / Fermeture dimanche et jours fériés

Langues de l’audioguide : italien, anglais, français, espagnol, allemand

Langues de la visite guidée : italien, anglais, français 

1
Point de rendez-vous Basilique Saint-Jean-de-Latran
2
Arrêt Open Bus Vatican&Rome n° 10 San Giovanni in Laterano
3
Métro A Station San Giovanni
4
Scala Santa et la Chapelle Papale du Sancta Sanctorum

La valeur de l’expérience

Ce complexe constitue un témoignage unique de l’histoire du Christianisme, et sa visite ne peut qu’être marquante, pour les croyants comme pour les non-croyants.

Au centre du complexe se trouve la Basilique dédiée au Très-Saint-Sauveur et aux saints Jean Baptiste et Jean l’Évangéliste.

C’est la plus ancienne église du Christianisme, réalisée à la demande de l’empereur Constantin après sa conversion et sa victoire contre Maxence, et consacrée en 324 après Jésus-Christ.

lire la suite

C’est ici que fut bâti le Baptistère, pendant longtemps le seul lieu où les fidèles pouvaient être baptisés.

En son cœur était situé le Patriarchium, le siège des Pontifes jusqu’au début du XIVème siècle. Au retour de l’exil à Avignon en France, la résidence des Papes se déplaça ensuite au Vatican.

La mère de Constantin apporta ici de Jérusalem l’Escalier du Prétoire, gravi par Jésus pendant son procès.

Dans une des Chapelles, le Sancta Sanctorum, furent conservées les reliques les plus sacrées de la Chrétienté.

Avec les transformations des siècles suivants, et en particulier celles de la moitié du XVIIème siècle, la Basilique prit sa forme actuelle et, pour sa beauté, fut qualifiée de « Aurea », c’est-à-dire faite en or.

cacher

Comment visiter le lieu

Le Complexe du Latran comprend plusieurs lieux de très grand intérêt : la Basilique avec son Cloître et le Musée du Trésor, le Baptistère, la Scala Santa qui renferme en son sein l’écrin de la Chapelle du Sancta Sanctorum.

Selon vos intérêts et le temps dont vous disposez, il est possible de visiter tous ces lieux à la suite ou seulement certains d’entre eux.

lire la suite

Le billet spécial que nous proposons vous permet d’accéder facilement à l’ensemble des points d’intérêts indiqués en l’espace d’environ 2 heures, accompagnés par un système d’audioguide multilingue.

Nous vous conseillons de visiter d’abord la Basilique avec le Cloître et le Musée du Trésor, puis de sortir de celle-ci pour visiter le Baptistère situé sur la place à l’arrière.

Enfin, vous pourrez finir votre visite en accédant au bâtiment de la Scala Santa, situé à droite de la Basilique, et admirer la Chapelle du Sancta Sanctorum.

Si vous ne disposez que d’une heure, nous vous conseillons de visiter d’abord la Basilique et son Cloître, puis la Scala Santa et le Sancta Sanctorum.

cacher

Points d'intérêt

Le Baptistère du Latran

Le Baptistère du Latran est le plus ancien Baptistère monumental, puisqu’il fut édifié selon la volonté de l’empereur Constantin comme lieu où la communauté chrétienne pouvait célébrer solennellement les Sacrements de l’initiation. Il fut reconstruit au siècle suivant, et est resté intact depuis, à part pour des embellissements et restaurations qui n’ont pas compromis l’intégrité de la structure.

lire la suite

Le Baptistère se présente donc comme un édifice du Vème siècle, qui a la particularité de n’avoir jamais cessé de remplir la fonction pour laquelle il a été construit, c’est-à-dire le Baptême. Il a toujours été un bâtiment vivant. Depuis ces temps lointains, il n’y a jamais eu une année où des baptêmes n’aient pas été administrés dans ce Baptistère. De plus, un grand nombre de pèlerins se rend ici pour renouveler les promesses du baptême, et ici les chrétiens, d’où qu’ils viennent, se sentent liés à un seul baptême et à une seule foi. Même les chrétiens anglicans viennent célébrer la mémoire du Baptême, et les chrétiens orthodoxes sont aussi très nombreux à visiter. Vous faites partie aujourd’hui de cette grande communion de foi et d’amour, et vous êtes invités à visiter ce lieu non seulement en tant que réalité artistique, mais comme une occasion de prière. L’intérieur du Baptistère offre aux visiteurs les témoignages de la foi de l’antiquité chrétienne, les discrètes traces du Moyen Âge, le passage artistique de la Renaissance : à l’intérieur de la Chapelle de saint Venance, dans laquelle nous célébrons la Sainte Messe paroissiale, on trouve une grande mosaïque du VIIème siècle, dédiée aux saints de la terre dalmate, et une touchante image gravée sur la pierre : c’est la Madonna del Fonte, qui offre au regard du visiteur son enfant Jésus. À vous, très chers, les vœux les plus fraternels de la part de la communauté paroissiale.

cacher

Escalier Saint

À Rome, il n’y a pas un pèlerin qui ne visite le Sanctuaire Pontifical de la Scala Santa, un des plus célèbres et illustres du monde catholique. Il est bâti près de la Basilique de Saint-Jean-de-Latran et abrite la précieuse Chapelle des Papes dite Sancta Sanctorum, où l’on vénère l’image du Très-Saint Sauveur.

lire la suite

Selon une ancienne tradition chrétienne, en 326, l’impératrice Sainte Hélène fit transporter à Rome du prétoire de Ponce Pilate l’Escalier gravi plusieurs fois par Jésus le jour de sa condamnation à mort. C’est pourquoi il fut appelé Scala Pilati ou Scala Sancta. Les premiers témoignages écrits de cette illustre relique de la Passion se trouvent dans un passage du Liber Pontificalis du temps de Serge II (844/847) et dans une Bulle de Pascal II (1099/1119). La Scala Santa (l’Escalier Saint) doit son nom aux 28 marches qui conduisent à la chapelle et que l’on monte à genoux en signe de vénération de la Passion de Jésus.

Il est certain qu’elle était située dans le Patriarchium, ou complexe des Palais du Latran, ancien siège des Papes, et que Sixte V la replaça en 1589 devant la chapelle papale où elle est ensuite restée pour former l’édifice unique actuel. Pie IX (1846-1878) ordonna des restaurations et promut le culte de la grande relique en construisant le monastère adjacent, qu’il confia le 24 février 1853 à la Congrégation de la Passion.

cacher

La Chapelle Papale du Sancta Sanctorum

C’est la superbe chapelle devant laquelle le pèlerin, une fois qu’il a atteint la dernière marche de la Scala Santa, peut prier à travers la grille massive qui la protège. Selon les historiens du Moyen Âge, elle était "le sanctuaire le plus vénéré de Rome".

lire la suite

Elle fut l’oratoire privé des Papes jusqu’à la période de la Renaissance, et reste comme témoignage de la splendeur de l’antique Patriarchium et d’un millénaire d’histoire du pontificat romain. On ignore l’identité de son fondateur. À l’origine, elle était consacrée à saint Laurent, et à partir du IXème siècle, à cause des nombreuses et très vénérées reliques de Saints qu’elle abritait, on commença à l’appeler Sancta Sanctorum. On en trouve la première mention dans le Liber Pontificalis, sous Stéphane II (†772), et les témoignages se multiplient à partir du XIème siècle, particulièrement à propos de la liturgie de la Semaine sainte et de la prise de possession des Papes au Latran. Grégoire IV (†844) fit construire près de la chapelle un appartement privé pour aller y prier plus aisément et permettre aux clercs de la Curie d’officier. Les Papes rivalisèrent d’efforts pour y entreprendre des embellissements et restaurations. Se distinguèrent Léon III (†816), Innocent III (†1216), Honoré III (†1227), et particulièrement Nicolas III (†1280), à qui l’on doit l’aménagement actuel de la chapelle. C’est sous son pontificat que furent exécutées les fresques attribuées à l’école romaine du XIIIème siècle et que furent achevés la mosaïque au-dessus de l’autel et le pavement comatique. Le robuste mur de renfort de la partie arrière remonte à Calixte III (†1458). Providentiellement, la chapelle ne subit pas de graves dégâts lors du Sac de Rome (1527), et les travaux de Sixte V, selon les plans de l’architecte Domenico Fontana qui réalisa cinq escaliers en mettant au centre celui de la Scala Santa, laissèrent intacte la physionomie du Sancta Sanctorum.

cacher
À partir de 5,00 €

Ajouter d'autres expériences